Le CFCC/CESEP et La Maison du Livre s’associent pour vous proposer une « Ruche d’écriture » : trois jours d’ateliers pour permettre à des travailleur.euse.s de différents domaines d’aborder l’écriture comme un outil pour :

  • développer une lecture du social (compréhension, mécanismes d’exclusion, utopies…) ;
  • se définir en tant qu’auteur.trice (explorer ensemble de nouvelles façons de voir et de penser, analyser et prendre position)
  • apprendre des techniques d’écriture de textes de différents formats en adaptant la forme au fond.

Voici une présentation des ateliers :

 

1/ L’écriture professionnelle : quand s’entremêlent l’action, la pensée et le langage

Les écrits professionnels ont une importance stratégique quels que soient leur vocation et leur destinataire.

À l'extérieur, ils rendent lisibles et font connaître les pratiques associatives et aident à lire et comprendre le social.

En interne, ils construisent et éclairent les traces du projet de l'association; ils assurent la fluidité des échanges ; ils jalonnent le travail et matérialisent ses étapes.

Percevoir les enjeux et les finalités de ces écrits, organiser son propos pour aider les lecteur.trice.s dans leurs décisions, distinguer les structures, oser se décaler parfois de la pratique d'écriture professionnelle en tant que telle, écrire à plusieurs, se libérer de la servitude administrative et retrouver le plaisir d’écrire sont autant d'aspects que nous aborderons au cours de cet atelier d'écriture professionnelle.

Formatrices

Marjorie Paternostre et Claire Frédéric co-animent régulièrement et depuis de nombreuses années des ateliers d'écritures professionnelles dans les secteurs socioculturels et sociaux. Elles sont toutes deux formatrices au CESEP.

 

2/ Lire-écrire-créer : Écriture, matière première

Comment raconter son travail ? Qu’en est-il de sa part invisible ? Comment la prendre en compte, la rendre présente ? Et pour quoi le faire ? Qu’est-ce que le travail révèle de nous collectif humain, individu ? Comment faire de son travail un levier d’émancipation ? C’est ce qu’il importe de faire sortir de l’ombre, pour entre autre, redonner sa juste valeur à chacun.e impliqué.e dans la ré-invention quotidienne de ses tâches.

Cet atelier est envisagé comme un lieu de croisement d’expériences, de créations et d’analyse à travers une grande diversité d’activités : écritures effervescentes, récoltes de fragments, récits, partages de lectures, découverte d’auteurs, d’artistes et de poètes ; l’écriture sera ici un moyen d’analyse et de compréhension d’une question « chaude », celle du travail

L’écriture est un pouvoir sur le monde, et dans cet atelier nous chercherons à en faire un bien à partager. Nous alternerons moments individuels et en groupe, et le collectif sera le socle de cet espace d’échanges.

 

Formatrices

Pascale Lassablière, animatrice d’ateliers d’écriture et de création dans le cadre de la formation de professionnel.le.s du secteur socioculturel et de l’enseignement, mais aussi avec des groupes divers (CPAS, Milieu carcéral, illettrisme...). Pour en savoir plus : www.motsart.be  

 

3/ J’écris donc nous sommes

Cet atelier d’écriture vous propose d’associer des épisodes de votre vie en lien avec des événements historiques majeurs. De cette association naîtra une écriture unique, une voix singulière représentative d’un universel humain présent en chacun.e de nous.

Qu’il s’agisse d’autobiographie, de récit de vie ou d’autofiction, une histoire personnelle et son récit s’inscrivent dans l’Histoire de l’humanité. Une histoire personnelle faite de rencontres, de mouvements et de métiers. L’écriture pose un regard sur un parcours de vie, l’éclaire et le transforme en indispensable parole pour dire le monde actuel.

Cet atelier a une vocation littéraire c’est-à-dire que les textes choisis et les propositions d’écriture seront centré.e.s sur la mise en forme littéraire.

Un atelier d’écriture de soi, une passerelle entre le « nous »et le « je » où s’écrire devient projet politique et littéraire.

 

Formatrices

Bénédicte Lotoko, modérément psychologue, assurément enseignante, passionnément écrivaine

 

 


 

Public

Travailleur.euse.s du social et du secteur socio-culturel ou toute personne intéressée par la thématique

 

 

 

Les 01, 02 et 03 juillet 2020 Chaque atelier se déroulant simultanément sur les 3 jours, il n’est possible de n’en suivre qu’un seul
Lieu : Maison du Livre - Rue de Rome 24 à 1060 Saint-Gilles (Bruxelles)
Prix : 240 € (Remboursement des frais d’inscription possible par le Fond 4S pour toute personne salariée de la CP329)

 

Secrétariat
Nathy VANDENBERK
067/89.08.69
nathy@cesep.be

cfcc@cesep.be