La Sarabande des écrans

Par Timotéo Sergoï

Je voudrais n’écrire que de la poésie (Mains d’or, haltères et magnésie) ceci n’est pas un article de fond (épaules et doigts, poumons profonds) partout où vont mes yeux, je ne vois que mensonge (estomac bleu couleur éponge), écran de lumière, écran de fumée, écran de colère, écran en armées. Le danger, c’est la montre, vous voyez? (Joues, poils, cils, nez), aussitôt l’écran devient la montre ; Le danger, c’est cette pub, vous comprenez ? (œil, dent, doigt, pied), aussitôt l’écran devient publicité ; Le danger, c’est qu’ils nous mentent, vous pigez ? (Cheveux d’argent, cheveux dorés) et déjà l’écran nous ment à s’en allonger le nez ; le danger c’est le poids du monde qu’il va falloir porter (cerveaux en branches et débranchés) et l’écran se fait ultra-plat, ultra-léger, le salaud ! Voilà d’où nous vient la douleur, voilà d’où nous vient ce point de côté, nous ne pouvons plus penser, nous avons trop couru (poil au crâne, poil au cul) nous avons trop filé, nom de dieux, nous voilà essoufflés comme à la fin de la récréation je me tenais les côtes d’avoir couru si vite (peau de fesses et peau de bique), nous voilà plus vieux que nos parents mais avec en cadeau un cancer à la planète (mal aux genoux, mal à la tête) et ils nous font encore passer sur des écrans pour énumérer nos viscères, pour compter nos mononucléoses, pour découper nos prostatites « Si l’écran le dit, c’est qu’il a raison ! » (oreilles et cage thoracique) (oreilles, iris, narine, menton). La beauté, nom de dieu, la beauté n’est pas sur les écrans ! Non non non, un oiseau reste un oiseau, comme un poirier reste un poirier ou un cheval un quatuor de jambes. Non non non le tube cathodique n’a jamais eu raison. Lâchez vos téléphones et prenez en main une main. Prenez en main un coude. Prenez en main un menton. Ceci n’est pas un article de fond. Épaules et doigts, poumons profonds, estomacs bleus couleur éponge, joues, poils, cils, nez, œil, dent, doigt, pied, cheveux d’argent cheveux dorés, cerveaux en branche et débranchés, poil au crâne, poil au cul, peau de fesse et peau de bique, mal aux genoux, mal à la tête, oreilles et cage thoracique, oreilles, iris, narine, menton, ceci n’est pas un article de fond. Nom de dieux, qu’est-ce que tu es belle quand tu lis ceci !

Photo d'un homme qui colle une affiche sur un pilier en béton
Lâchez vos téléphones et prenez en main une main. Timotéo Sergoï